Mélanie Patris

Mélanie Patris

Annette Messager

 UNE ARTISTE

 Le parcours d'Annette Messager, arrtiste singulière, certainement parmi les artistes français les plus reconnus internationalement,a fait l'école des Arts Déco de Paris mais passait plus de temps dans les musées et théâtres qu'à l'intérieur de l'établissement.. Depuis 1970, elle participe à de nombreuses expositions à travers le monde et ses oeuvres sont présentées dans les collections des plus grands musées. Sa récente rétrospective au Moma à New York et au Moca à Los Angeles témoigne de son incontestable notoriété. Elle réalise en 1997 le 4ème "mur à marrakech" après Jérôme Schlomoff, Anne-Marie Jugnet et Pascal Convert..Jérôme Schlomoff qui était invité en mars 1996 à réaliser le 1er mur à marrakech, dans le cadre du 3ème printemps de la photo. IL avait alors animé un atelier de sténopé pour des enfants et des étudiants d'arts plastiques. Il a récemment travaillé avec Annette Messager pour son livre "Dépendanceindépendance".  

 UNE OEUVRE

 Son travail inclu des fragments, comme dans "Mes Serments" où l'on retrouve un grand nombre de petites photos en gros plans de diverses partis du corps. Cette tendance à la fragmentation est d'ailleurs récurente dans son travail. Elle brode aussi des poêmes mysogines français et exécute des dessins basés sur les peintures populaires.Dans ses installations, elle utilise pêle mêle la photo, les objets qu'elle collectionne, peintures, tricots, broderies et couture.Toute l'oeuvre d'Anette Messager est une succession d'histoires qu'elle compose par l'art de l'assemblage. Elle choisit dans son univers du quotidien des éléments qui souvent appartiennent au registre de l'intime. Elle les transpose dans son oeuvre en des mises en scène plastiqyes provocantes

.Un atelier, exercice d'éveil et de sensibilisation à l'art contemporain a été conçu et animé par Schlomoff à partir du travail d'Annette Messager. A partir d'images qu'il découpera dans des revues, journaux, magazines et qu'il collera dans un cahier, accompagnés de texte, chaque enfant est invité à exprimer une fiction personnelle. Une sorte de journal intime naît ainsi du détournemant et d'une réappropriation de ces images publiques. A partir de cet exercice de dénotation et de connotation propre à l'analyse d'image ( découper une image, la séparer de son contexte, la détourner de son sens premier pour la faire participer à une fiction nouvelle), l'enfant devient l'auteur et le metteur en scène de sa propre fiction intime en même temps qu'il participe à une oeuvre commune, installation issue de l'assemblage de tous cahiers selon un dispositif cher à Annette Messager... Dix classes d'écoles de Marrakeck participeront à cette réalisation.  

Mes Voeux, 1988-1991



03/06/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres